POLITIQUE CALÉDONIENNE : LES HÉRITIERS ET LES ROTURIERS

montage_une_comite_signataires

Il est un clivage qu’on n’a pas à mon sens suffisamment souligné dans la classe politique calédonienne, c’est celui qui place d’un côté les héritiers du pouvoir colonial, des dynasties politiques et de l’establishment de la finance et du capital calédoniens et de l’autre côté celui des roturiers de l’ascension vers les affaires et les mandats, par une ambition hargneuse et personnelle, à coups de dents, de bec et d’ongles, par un esprit de revanche tenace contre un sort peu favorable.

On peut placer sur le premier rivage doré la dynastie Lafleur, la lignée Martin-Paddon, la famille Lèques, Leroux, Frogier, Laroque, Philippe Dunoyer, Frédéric de Greslan, les Pentecost, Grégoire Bernut

On retrouvera sur la berge de ceux qui doivent nager et s’en sortir par leurs propres moyens Philippe Gomes, Philippe Michel, Éric Gay, Sonia BackesSonia Lagarde

Quels noms ajouter à ces listes ? Quelle importance accorder à ce distinguo incontournable et factuel ? Quelles en sont les conséquences dans la chose publique calédonienne ? Où placer un Yanno ? Un Santa ?

LE DOSSIER AIRCALIN

aircalin

Quelques constats :

– Aircalin impose aux Calédoniens les tarifs aériens les plus chers du monde.

– Vous allez aujourd’hui dans une agence de voyage réserver un aller-retour sur Paris pour la fin d’année en pensant que plus on réserve et paye tôt plus on a des chances d’avoir des prix avantageux, mais l’agence vous dit qu’il n’en est rien et qu’à cause de cette compagnie aérienne « pas normale » on paye le même prix 11 mois à l’avance ou au dernier moment, sûrs qu’ils sont de pouvoir de toute façon remplir leurs avions et de tondre les vacanciers pendant les grandes vacances.

– Vous achetez un Nouméa-Sydney-Bali pour 160 000 F cfp avec un Nouméa-Sydney par Aircalin et un Sydney-Bali par Virgin. Sachant que le tronçon Virgin doit être à environ 30 000 F cfp, un peu plus un peu moins, combien vous soutire Aircalin pour le trajet 3 ou 4 fois plus court Nouméa-Sydney ?

– Vous voulez acheter un Nouméa-Sydney-Paris en agence à Nouméa par Aircalin et Air France, on vous impose un Nouméa-Japon-Paris pour remplir à la fois la ligne plus longue Aircalin sur Osaka ou Tokyo et la ligne Japon-Paris par Air France.

Quelques questions :

– Quel deal entre la Calédonie et Air France a été conclu lors de la naissance d’Aircalin pour que cette compagnie absurde survive et pour que Air France puisse larguer sa ligne Nouméa-Paris déficitaire tout en s’assurant encore du gras avec les Calédoniens entre le Japon et Paris ?

– Qui sont les actionnaires publics et privés de Aircalin et de la TAS ?

– Quels dividendes ont touché ces actionnaires en 2015, 2014, 2013 etc…

– Les chiffres de cette compagnie sont-ils aussi confidentiels que ceux de la SMSP, c’est à dire de l’ordre du secret défense ?

– Que dit le fantôme de l’autorité de la concurrence dada de ce parti politique roi de la démagogie sur ce monopole le plus scandaleux et le plus éhonté de Calédonie et le plus tyrannique et ruineux pour les Calédoniens ?

LE BASHING DES CONS ET DES CONNES CONTRE HOLLANDE, CONTRE FUTUNA ET CONTRE WALLIS

12743548_1213942835287316_6067748286042767896_n

J’ai trouvé toutes les critiques, toute l’ironie et tout le mépris des journalistes parisiens et des internautes calédoniens particulièrement cons et condescendants et même carrément racistes à l’égard de Hollande et de ce petit archipel et de ses habitants. La rencontre du président de la république française avec Wallis et Futuna a été très belle et très généreuse en gestes et en affects. Pas d’annonces et de promesses fracassantes ni de propagande ni de racolage politiciens. Juste une rencontre vraie et une reconnaissance mutuelle. Hollande a été particulièrement ouvert, attentif, simple, respectueux, cordial, chaleureux et empathique. Il y a bien peu de territoires dans l’Outre-Mer français qui aient à la fois cette richesse et cette authenticité culturelles et cet amour de la France. Un seul en fait. Les Wallisiens savent et sauront défendre et discuter leurs droits de pêche hauturière et leurs droits sur les terres rares sous-marines de leur zone face à l’État sans pour autant cracher sur leur patrie française, sa république et ses représentants. Chapeau.