ZORRO NE VA PLUS ARRIVER MAINTENANT. ALORS ON DANSE !

ZORRO NE VA PLUS ARRIVER MAINTENANT. ALORS ON DANSE !

Incontestable et incontournable au niveau mondial, sur tous les continents, cette amplification de la guerre de civilisation que mène à l’Occident l’ensemble des pays musulmans et leurs deux milliards de fidèles répandus de l’Afrique du Nord-Ouest au Sud-Est asiatique, due aux stupidités, à l’incurie et à l’impuissance des diplomaties nationales et internationales et aux turpitudes des compagnies pétrolières multinationales, contre le voeu majoritaire mondial non musulman, avec la complicité des classe politiques nationales et internationales couardes, laxistes, démagos, collabos, opportunistes et électoralistes.

C’est comme ça, c’est la vie, c’est fait c’est con, qu’est-ce qu’on y peut ? Réparer ce qu’on a cassé maintenant ?! Allez mettre son nez dans ce merdier à la con ? Faire la guerre aux Ducon plutôt qu’aux Moncon ? À deux milliards de cons ? Pour se faire zigouiller, comme des cons ? Qu’ils se démerdent sans nos hommes et nos canons tous ces cons !

Zorro ne va plus arriver maintenant. Alors dansons !

Incontestables et incontournables au niveau national, en métropole, cette invasion et cette défrancisation de la France dues à une immigration incontrôlée, à l’exploitation abusive du système social français, au relativisme culturel des intellectuels, contre le voeu majoritaire national patriote, avec la complicité d’une classe politique nationale couarde, laxiste, démago, collabo, opportuniste et électoraliste.

C’est comme ça, c’est la vie, c’est fait c’est con, y’en a cinq millions, qu’est-ce qu’on y peut ? Les virer maintenant ?! Voter pour Ducon ou pour Moncon ? Pour se faire encore entuber, comme un con ? Qu’ils se démerdent sans nos votes et nos cautions tous ces cons !

Zorro ne va plus arriver maintenant. Alors dansons !

Incontestables et incontournables au niveau local, en NewCal, cette sécession et cette régression du pays passant d’une démocratie ouverte, prospère et évoluée à un communautarisme fermé, sectaire, autoritaire, doctrinaire, réactionnaire, suicidaire, dues à la trahison des élus, contre le voeu majoritaire local loyaliste, avec la complicité d’une classe politique locale couarde, laxiste, démago, collabo, opportuniste et électoraliste.

C’est comme ça, c’est la vie, c’est fait c’est con, qu’est-ce qu’on y peut ? Leur résister maintenant ?! Lécher le cul à Ducon ou cracher sur Moncon ? Pour rien, pour perdre son temps, et sa salive, comme un con ? Qu’ils se démerdent sans nos votes et nos cautions, sans même notre attention et nos réflexions, tous ces cons !

Zorro ne va plus arriver maintenant. Alors dansons !

LE PONT KING CON : ARGENT JETÉ EN L’AIR (2) ou UN ESPOIR DE NOMINATION DANS LES HITS DE LA COUR DES COMPTES

cour-des-comptes-1070307-jpg_940388_660x281
LE PONT KING CON : ARGENT JETÉ EN L’AIR (2)
ou
UN ESPOIR DE NOMINATION DANS LES HITS DE LA COUR DES COMPTES

Chaque fois que je passe au Rond-Point Berthelot, à n’importe quelle heure, à midi à minuit, au soleil sous la pluie, je trouve pas ce que voudrais, pas comme aux Champs Elysées, je trouve pas la circulation fluide que les 2 milliards d’un pont gigantesque programmé par la mairie de Nouméa aurait dû m’offrir.

Ça bouchonne, lamentablement, à dix heures, à midi, à quinze heures, pendant qu’à deux pas ce monstre de pont en béton se morfond dans sa profonde et définitive solitude, sans une voiture, sans un vélo, sans même un piéton.

Ça bouchonne et je peste, je peste contre la peste de la débilité d’un exécutif imprévoyant et incompétent imaginant ce pont comme un gosse dessine la maison de ses rêves, épaulé par un autre exécutif foireux, impuissant et complaisant se couchant devant les diktats des deux ou trois commerçants du coin lui interdisant de toucher aux routes et de supprimer le rond-point et lui faisant un chantage mensonger à l’emploi, qu’il gobe bêtement au mieux, complaisamment au pire.

Il ne nous reste avec ce pont qu’un record dans la gabegie des deniers publics, voire une nomination parmi ces grands travaux scandaleux mondiaux comme cet aéroport loin de toute grande ville en Espagne, ce pont dans le désert jamais complété par des voies d’accès et cette autoroute s’arrêtant dans le désert aux USA.