SEULEMENT DEUX FILMS AU PROCHAIN FESTIVAL DE LA FOA ?

programme

Demandez le programme ! L’inventeur du Festival de La Foa a sembre-t-il resserré l’offre cinématographique pour les prochains festivals, au grand bonheur des festiveaux apparemment.

Mais ces festiveaux ne seront pas lésés puisque le premier long métrage, Rencontres Citoyennes du Troisième Type, présentant le combat titanesque des régaliennes républicaines contre la petite nation souveraine dans la prairie kanaky, sera joué et rejoué gratuitement moult fois et partout dans le territoire jusqu’à ce que la mise à mort des dernières compétences des aliens ait été vue et revue et comprise par tous.

Quant à la seconde production, Independence Day d’Après Éclairé, qui constitue en fait la suite du premier film, elle restera à l’affiche pour toujours et sera diffusée en boucle sur tous les supports médiatiques du pays. Aucun risque de la manquer donc.

Un bien beau programme !…

LA GRANDE FOURBERIE

auto
Un questionnaire éclairé ?…

Calédosphère, l’organe officiel de Calédonie Ensemble, y va aussi de ses « rencontres citoyennes » au service de la solution éclairée Gomès-Néaoutyine, mais chez eux le lavage de cerveau va être quotidien jusqu’au simulacre de référendum qu’ils vont refiler à la Calédonie en guise de sortie de l’accord.

Inutile et dangereux d’ailleurs ce référendum, puisque qu’un bon petit sondage avec leur Calédosphère fera très bien l’affaire. À noter qu’entre le oui et le non à l’indépendance, entre les indépendantistes et les loyalistes s’est glissée une catégorie du troisième type : les autonomistes-nationalistes. Kazako ? Un « peut-être » entre le oui et le non ? Un transgenre entre le mâle et la femelle ? Un transfuge entre la France et la Kanaky ? Un peu tout ça mais surtout un faux-nez des indépendantistes puisque la phraséologie gomésienne se plait à répéter à qui veut l’entendre qu’il « n’existe que l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarette entre les uns (les C.E.) et les autres (les FLN) », que « 90% de leurs options sont identiques » et que de toute façon tout ça est « irréversible ».

La fourberie sans limite de ces faux-monnayeurs et le maquillage constant et pervers de l’indépendance par toutes ces formules pièges à cons que sont les chapelets de « citoyenneté », « identité », « autonomie », « destin partagé », « petite nation », « souveraineté économique » et autre « pays à construire » est un spectacle presque aussi fascinant que celle de certaines créatures hideuses mais remarquables dans l’horreur, hyènes, scolopendres, vermine…

Lavage de cerveau ou tête coupée ? Comme en régime soviétique ou chinois, voilà ta liberté citoyen pays, voilà le choix qu’ils te proposent camarade calédonien.