VOUS AIMEZ ÇA VOUS ?

SM

Il y a une relation de type sado-maso entre le peuple et sa caste politique dirigeante. À chaque vote ça commence par des promesses et des caresses, dès l’élection terminée le gouvernant élu commence à maltraiter le peuple, à l’aveugler, à le menotter, à le bourrer de mauvais coups… Et à chaque fois le peuple sait très bien qu’il va se faire maltraiter ainsi, et à chaque fois le peuple recommence à voter et un élire son bourreau.

Je pense qu’il y a peu de différences entre des partenaires SM et le rapport pervers gouvernement-peuple, qu’on peut trouver partout même en dehors des dictatures à proprement parler. Le premier (le gouvernement, le sadique) méprisant, trompant, trahissant, chosifiant, brutalisant, humiliant, exploitant à son profit et pour son plaisir le second. Le second (le peuple, le maso) continuant, par son vote, à donner tout pouvoir au premier de le traiter ainsi et sachant bien qu’il va se faire mépriser, tromper, trahir, chosifier, brutaliser, humilier, exploiter au profit et pour le plaisir du premier, et devant donc trouver son compte dans cette « maltraitance ».

Vous aimez ça vous, voter ?…

QUE FAUDRAIT-IL POUR QUE… ? OU LES MYSTÈRES DE LA SOUMISSION

soumission

Après avoir entendu quelqu’un parler parler de son nationalisme, de son envie de souveraineté et de nation pour la Calédonie, de son désir des dernières compétences à prendre et de l’équivalence à 90% de l’indépendance et du maintien dans la France, après l’avoir vu s’aligner sur les tous les terrains avec le parti indépendantiste le plus radical du pays et après l’avoir vu obtenir le soutien de ce parti pour gouverner en échange d’un cadeau fiscal de 2,8 milliards et du monopole indépendantiste sur le nickel, que faudrait-il pour que je continue à me soumettre à cette personne tout en n’étant pas indépendantiste ?

– être très très con
– être très très pourri par la corruption
– être adepte du SM
– les trois