FORMULES POLYMÉTALLIQUES 2

Nodules-Polymetalliques-1

Il est cinq heures Bouloupari s’éveille.

Avec les chauffeurs Frogier et Wamytan on allait à l’indépendance en vieux camion diésel, avec les copilotes Gomès et Neaoutyine on va à Kanaky en forumule 1.

Les commissaires politiques Kanaky du Nord ont promis qu’ils bloqueraient les bateaux de minerai vers la Chine au cas où. Et au cas où les Calédoniens votent non à Kanaky ils bloquent quoi ?

La consigne terroriste demeure et la hache de Machoro est encore féconde d’où a surgi la bête immonde.

La victime au visage fracassé des trois sauvages de Montravel aurait dû écouter son GPS : Ici c’est Kanaky, vous êtes arrivé à destination.

« « J’ai oublié », « il faisait noir », « je ne sais plus » : sept ans après les faits, les souvenirs ne sont plus très clairs. » J’ai la mémoire qui flanche. J’me souviens plus très bien. Quel pouvait être son prénom, Et quel était son nom? Il s’appelait, je l’appelais… Ben Mickaële Pateau ! Bande d’animaux sauvages.

Le kaiser du Nord et son chancelier du Sud vont-ils envoyer la dépêche d’Ems à la Calédonie libre et française ?

Comment dit-on « être tenu par les coglioni » en viet, en coréen, en chinois, en néaoutyinien ? #nickel #kanaky #SMSP #piègeàcon

SOUTENIR LES PIRES POUR UN DRÔLE DE MEILLEUR

PG-Neaoutyne

Lors des indépendances et des révolutions nationales, il y a très souvent deux courants indépendantistes et révolutionnaires qui s’opposent farouchement sur les cendres de l’ancien régime pour s’en disputer les dépouilles, un courant radical et un courant plus réformiste. Ainsi en Algérie le FLN et le MNA, tous deux indépendantistes, se sont affrontés farouchement pour prendre le contrôle des nationalistes algériens jusqu’à ce que le FLN écrase dans le sang le MNA. Ainsi lors de la révolution russe les doctrinaires bolcheviks ont éliminé les réformistes mencheviks, tous deux socialistes et marxistes. L’enjeu de ces luttes fratricides est de taille car l’élimination du frère ennemi assure au vainqueur, au FLN et aux communistes en l’occurrence, un pouvoir absolu pour des décennies et le contrôle illimité des ressources et des richesses.

Même chose en Nouvelle-Calédonie, où les radicaux totalitaires du Palika disputent déjà la peau en nickel de l’ours français à leurs frères ennemis de l’Union Calédonienne pour garantir leur pouvoir absolu pour un temps encore supérieur à la durée d’exploitation escomptée du nickel.

En Nouvelle-Calédonie, dans le déroulement du processus vers l’indépendance, ce qui est assez inédit parmi les cas historiques correspondant à ce schéma c’est l’aide apportée aux plus extrémistes du couple classique par Calédonie Ensemble, un parti « de l’ancien régime » en principe loyaliste, non indépendantiste et non révolutionnaire, et les mots de son leader qui vient accuser les plus modérés, donc l’Union Calédonienne, d’être davantage canal « business » que canal « historique », comme les bolcheviks accusaient les mencheviks d’être petits bourgeois et trop socio-démocrates.

Comme si la famille et la cour du tzar avaient soutenu les bolcheviks et tendu les couteaux qui devaient les égorger ou comme si des pieds noirs ou Bastien-Thiry ou Massu et Salan avaient livré des armes aux fellaghas….

Tout ça évoque en fait tristement le pathétique cas Georges Boudarel abandonnant son poste à Saïgon le 17 décembre 1950 pour rejoindre le Việt Minh, puis nommé commissaire politique dans un camp de rééducation de prisonniers trop patriotes et pas assez indépendantistes…