MERCI POUR CES MOMENTS DE POLITIQUE…

Merci-pour-ce-moment-700x400

Y’en a qui n’ont pas d’autres sources d’idées, de reconnaissance, d’avantages et d’argent que la politique et les politiciens, qui n’en ont jamais eu d’autres, qui n’en ont plus d’autres, qui n’en auront jamais d’autres, collés aux rochers politiques comme des huitres, ventousés aux gamelles politiques comme des poulpes, emmanchés de la politique entubés par des… manches.

Y’en a aussi heureusement qui n’aiment pas spécialement la politique, les gourous politiques , les salades des chefs, les grands messes, le cinéma du pouvoir et le théâtre de Guignol, qui n’ont pas besoin d’autorité, de reconnaissance, d’idées, d’avantages et d’argent autres que celles et ceux que leur mérite, leurs talents, leur intelligence et leur métier leur donnent.

Ceci étant dit, la politique des fois on peut en faire un peu. Quand on veut supprimer la politique, l’alternance des politiques valant mieux que la permanence des manches, quand on veut la remplacer par l’anarchie, la sauvagerie ou la dictature, ça vaut le coup d’en faire un peu de la politique, mais juste un peu hein ! histoire de conserver la liberté de choisir entre deux ou trois manches le moins pire.

Par exemple, quand on sabote et charcute des lois pour empêcher des milliers de gens d’un pays de voter et de participer à la politique de leur pays, on peut comprendre le soutien à ceux qui contestent et refusent le plus ce gel et cette fossilisation de la politique. Même si un peu plus tard la collaboration de ces contestataires avec les saboteurs et les charcuteurs peut faire regretter ce « moment de politique »…

Par exemple encore, quand cette collaboration prend de telles dimensions que ce n’est plus quelques milliers de gens qui vont être privés de vote et de politique mais toute une population qui, en perdant sa république et sa démocratie, perdra sa liberté de choix pour toujours, on peut comprendre un autre soutien à ceux qui contestent ces collaborateurs et résistent à leur drapeau de collaboration. Même si plus tard les revirements et les reniements de ces résistants alliés aussi avec d’autres saboteurs et d’autres charcuteurs peuvent faire regretter aussi cet autre « moment de politique »…

Décidément la politique…