LE PRIX NOBEL DE LA FAUSSETÉ EST ATTRIBUÉ À …

vlcsnap-2014-11-07-13h42m19s19

… sans hésitation à Rock Wamytan pour toute son œuvre et l’ensemble de son discours sur la criminalité depuis trente cinq dans sa tribu de Saint-Louis, et en particulier pour le chef d’œuvre de tartufferie que fut son intervention vendredi midi face à Martine Nollet dans l’émission « C’est à dire » du 7/11/14 sur NCradio.

La perle de l’interview est à retrouver à l’instant 13:40 (13 min et 41sec) de la vidéo, où un auditeur est invité à poser une question à RW et où ce dernier lui répond fort « courtoisement »… :

Auditeur : « Oui euh bonjour je voudrais savoir comment monsieur Wamytan peut se définir en tant que chef de parti et négociateur pour la sortie de l’accord de Nouméa si déjà il arrive même pas à gérer sa simple petite tribu et à bien éduquer les jeunes de chez lui qu’ils arrêtent toute l’insécurité qu’on a partout au Mont-Dore. »

Wamyan : « Oui ça c’est une question bête, alors moi je voudrais dire que c’est une question bête parce que ce monsieur là il est même pas au courant que je suis pas chef de parti moi, je suis qu’un membre de l’union calédonienne, je suis pas président du FLNKS, hein j’ai été président du FLNKS. Maintenant sur la question de Saint-Louis, toute la question de l’ordre public, la sécurité, ça c’est pas de la compétence des coutumiers, c’est pas la compétence de la Nouvelle-Calédonie, c’est la compétence de l’État. Donc si ce monsieur il a quelque chose à dire, qu’il s’adresse au Haut-Commissaire. »

Cette « question bête », Rocky, y’a 30 000 Montdoriens qui se la posent quotidiennement depuis des décennies. Ils doivent être complètement bêtes non ?

Cette question bête, Martine Nollet aurait pu la reprendre si elle avait été journaliste, et elle aurait pu éviter de laisser insulter ses auditeurs par son invité, sinon ce n’est plus la peine de donner la parole aux auditeurs de NCradio, non ?

Cette question bête, Martine Nollet aurait pu lui renvoyer d’autres questions, intelligentes celle-là, s’il y avait eu un peu d’intelligence et de journalisme dans l’avion, genre : « Monsieur Wamytan, certes c’est le rôle de l’État, mais alors pourquoi les gendarmes se font-ils accueillir à coups de cailloux et de fusil dans votre tribu ? Pourquoi les coutumiers, donc vous aussi, ne les autorisent-ils qu’exceptionnellement à pénétrer dans votre tribu ? Pourquoi qualifiez-vous vous-même de « harcèlements » les interventions de la gendarmerie à Saint-Louis ? »

Hein pourquoi ? Pourquoi hein mon gros, hein monsieur le simple petit membre de l’UC, POURQUOI ???!!! C’est sûrement une question bête aussi ça, hein gros malin ?…

COMMUNIQUÉ DE L’APOLITIQUE CALÉDONIENNE

15494_1489731361304771_4039352926519167346_n

(et pourquoi qu’on s’fendrait pas de notre petit communiqué nous aussi comme tout l’mânde ?!)

L’Apolitique Calédonienne, par le voix de son Secrétaire Général, laisse l’entière liberté à tous ses adhérents, sympathisants, militants, courtisans, à jour de leur cotisation au 17 novembre prochain, de défiler, de pas défiler, de filer, de se défiler, de refiler, de se faufiler, de se défouler, ou encore de s’enfiler, selon leur conscience, leur humeur, leur forme, le temps qu’il fait et le choix personnel dicté par leurs convictions profondes et les valeurs qui sont les leurs.

Oualà !… C’est bien hein ?  Hum, ça fait du bien de faire des communiqués et de la politique « comme les grands » ! 

***

TI MARCHES TI MARCHES PAS, TI CRÈVES INDÉPENDANT COMÊME

10409542_1489515401326367_5891067729658168836_n

Nous partîmes cinq cents pour Pierre, Blaise et Gaël, mais nous vîmes qu’on marchait pour drapeau FLN, SLN, Valé et Tremblier en arrivant au port, alors il n’y eut pas de prompt renfort.

Nous ne partîmes pas du tout, pour Philippe Gomès, mais en n’arrivant pas au port nous vîmes que c’était pour Dang, Palika et Hollande qu’on ne marchait pas. Alors ? ben alors rien, le 17 tu marches tu marches pas tu crèves indépendant quand même.

LE MEILLEUR D’ENTRE NOUS ?

10408018_1489010484710192_5837227938473313483_n

Il flotte comme un parfum de « meilleur d’entre nous » en ce moment autour de Philippe Blaise. Il tient tête à Wamytan, il ne tremble pas devant Tremblier, interviews diverses, sur Koodji et peut-être en couve de Paris-Match… , on parle même de lui pour le perchoir du Congrès où Gaël Yanno est évidemment une erreur de casting, mais décrétée par Gomès qui aime bien manœuvrer les « erreurs »… bref.

Un peu comme Alain Juppé donc, avec qui il a partage quelques traits, à commencer par ce profil de premier de la classe et cette difficulté à fendre l’armure. Le reste c’est vous qui voyez…  Un destin pas commun pour ces deux-là ?

***

Fred Decourt a partagé le statut de Philippe Blaise.

Marre de la langue de bois ? Soyez devant vos TV dimanche soir…

Je serai l’invité politique de NC Première au JT de dimanche soir.

***


  • Losservatore Caledo Ok Fred, on va écouter. Dis-lui d’sourire un coup, et pas trop la jouer « C’est la fin du mânde je vous l’dis ! ». Ceci dit, Philippe Blaisenous change pas mal des prestartions grotesques des roués de la politique que sont Gomès, Frogier, Yanno, Simon mais, à côté du drapeau FLN et de l’art. 27, on ne l’entend pas assez sur les scandaleuses situations de rente de la ploutocratie et des nantis du pays, ni sur l’argent et les capitaux locaux qui dorment ou se planquent à l’étranger, ni sur ce patronat asthmatique et frileux dont le dynamisme et l’esprit d’entreprise n’ouvrent un œil que quand il y a de la défisc à l’horizon.

    Non ? Vous avez pas le droit d’en parler de ça ?…

    ***

    Losservatore Caledo Philippulus Blaise – prophète de mauvais augure, à éviter, ok Fred ? Et un p’tit coup d’social, ça ferait pas d’mal, ça changera des rengaines patronales ou pro-patronales genre « C’est l’entreprise seule qui crée la richesse » et autre « Quand les riches maigrissent, les pauvres meurent », si chère à Didier Leroux … Didier si tu nous écoutes… 
    philippulus