30 ANS APRÈS LA VISITE DE MITTERRAND , LE RÊVE D’HAROLD…

hqdefault

19 JANVIER 1985 – 17 NOVEMBRE 2014 : 30 ans plus tard, Harold Martin veut à tout prix un remake de la visite de Mitterrand sur le territoire et de la manif monstre de Nouméa. Le même président ? La même population calédonienne ? Les mêmes circonstances ? Martin veut-il la même guerre civile ? Ce qui est sûr c’est que c’est toujours le même Harold, même s’il n’y en a toujours pas qu’un qui s’appelle Martin…

  • 19 janvier 1985 : lors d’une visite éclair de 24 heures sur le territoire, le président de la République François Mitterrand annonce l’élaboration prochaine par le gouvernement d’un nouveau statut pour le Territoire. Plus de 30 000 personnes manifestent à Nouméa pour la Nouvelle-Calédonie française.

« NOS » CHERS ÉLUS

triogood

Philippe Michel assassine Ligeard et son Tremblier ce matin à la Province, Yanno massacre Lagarde qui le lui rend bien hier soir à la mairie de Nouméa, Frogier étripe Gomès sur NCradio jeudi matin, lequel étripe le même et Harold en retour de coutume sur « la marche ». Il n’est pas un jour où nos chers élus ne nous démontrent leur respect mutuel et leur amour réciproque…. Bonjour le contrat de gouvernance solidaire…

Or ces types représentent chacun des milliers d’électeurs loyalistes, qui ont voté pour eux même si c’est à des degrés divers, et à chaque coup de couteau ce sont ces milliers d’électeurs et c’est le loyalisme qu’ils poignardent, mais peut-être ne sont-ils plus loyalistes…

Les loyalistes ont élu des types de CE, du FPU et de l’UCF, premièrement pour gérer les affaires ordinaires du pays, deuxièmement pour être défendus contre kanaky et l’indépendance.

Or les affaires du pays ils les gèrent tous moyen moyen, tous étant moyennement compétents et gravement acoquinés avec leur bande de patrons-affairistes respective. Aucun n’a de leçon de gestion et d’intégrité parfaite à donner aux autres.

Or la défense de la République et de l’appartenance à la France est-ce que c’est vraiment la manière la plus efficace de la mener, l’union faisant la force il paraît ? Est-ce que c’est en se maquant avec l’UC pour les uns (voir les ressources du Sud, pour ne citer que ce cas d’intelligence avec l’adversaire), est-ce que c’est en se maquant avec le Palika (voir le dossier Dang, autre cas de pactisation), pour mieux niquer le partenaire loyaliste dans les deux cas, que la Calédonie Française va être bien défendue par vous, chers élus ?

Yanno, Gomès, Frogier, que ce soit dans les affaires courantes ou dans le « Restons français », vous êtes totalement discrédités.

Y A-T-IL UNE OPPOSITION DANS L’AVION DU MONT-DORE ?

y-a-t-il-un-pilote-dans-l-avion-1-3627531xxama_1713

On peut légitimement en douter. Au moins à Nouméa l’opposition UCF-FPU existe et se manifeste et l’on a encore entendu hier les voix de Blaise et Yanno pointer l’immobilisme de la majorité Lagarde et le fâcheux repli derrière l’alibi de « l’héritage » et du manque de moyens reçu en succession qui semble s’installer durablement pour excuser l’inaction de CE-Nouméa.

Au Mont-Dore par contre, du côté de « l’opposition » CE, à la différence de ces « cris », c’est plutôt « chuchotements », et même silence sidéral. La catastrophique gestion de l’incendie de La Coulée ? Silence. Le stupide retrait du Mont-Dore du dispositif rationnel de secours et sécurité intercommunal ? Silence. L’épidémie ébolesque de vols et cambriolages avec violence et voitures béliers ? Silence. Le prochain budget à la sauce Gay ? Silence. Le scandale de Panamaï de la Koalition MtDore-Chine-Santo ? Silence toujours, silence encore, silence on (se) tourne (les pouces).

Tout se passe comme si les six élus de Calédonie Ensemble de la bande à Jandot, après une campagne lamentable, n’avait considéré leur candidature au conseil municipal du Mont-Dore que comme un marche-pied pour se maintenir ou accéder qui à la Province, qui à une mission gratifiante, qui à un job de direction ou de collaboration. Le reste, basta !

Et sur le FB « CALEDONIE ENSEMBLE MONT-DORE 2014 », notre aimable et discipliné Léonard Sam de nous informer fidèlement de chacune des inaugurations et de chacun des vernissages auxquels il a assisté, avec force photos à l’appui des fois qu’on n’y croit pas, et de nous relayer pieusement et non moins fidèlement la bonne parole et les moindres faits et gestes de son saint patron Saint Philippe.

CE au Mont-Dore, une miniature bien représentative des faux-semblants et du festival cinéma (« de-La-Foa » of course) de CE Calédonie, une petite daube dans la grande daube. C’est Gay qui doit être gai en les regardant à chaque conseil : fini ses ulcères de la précédente mandature… Tristes tropiques montdoriennes…