IMPOSTURE CALÉDONIENNE

eb7f32b2-5c84-11e1-9af1-716adb3c47c9-300x200

Pour le gros parti politicien prétendument progressiste genre « Nous on fait du social, nous on fait des super scores dans les quartiers nord », le jeu a consisté à faire semblant de s’attaquer aux gros potentats économiques et financiers, a minima, pour mieux les épargner et mieux empêcher d’autres de les attaquer vraiment. Poudre aux yeux. Contrefaçon.

Et cette démarche d’imposteur et de faussaire est doublement néfaste, car elle déçoit les espoirs actuels mais discrédite aussi les véritables politiques humanistes et progressistes pour l’avenir.

RÉPUBLIQUE ET FORCES FRANÇAISES : QUELLE AUTRE GARANTIE POUR LA PAIX ET CONTRE LES VIOLENCES EN NC ?

colombeFR

Les événements de Unia, Yaté, en 2010, les événements de Maré en 2012, les événements de Saint-Louis en 2014, entre autres événements de ce type, où la gendarmerie et donc l’État, qui ont encore la compétence du maintien de la sécurité et de l’ordre public, et qui ont seuls, et eux seuls, empêché des bains de sang et des massacres, révèlent clairement et incontestablement que ni les autorités coutumières ni les institutions politiques du pays, ni les chefferies ni les élus, ne sont capables de juguler les violences, la délinquance, les exactions et le crime.

Quand un « incendie » de ce genre se déclare, absence et silence, ils sont tous terrés dans leurs terriers et Saint-Louis l’a encore démontré ces dernières semaines. La République ou la guerre, il faudra choisir…

PACS DE GOUVERNANCE POLITICIENNE

pacs_vvd2012jpg

Ni chez les indépendantistes, ni chez les non indépendantistes, nous n’avons d’hommes politiques. Nous n’avons pas d’hommes d’état, pas de visionnaires, pas de réformareurs, pas même de « caractères ». Nous n’avons pas de Clémenceau, vainqueur des Allemands et hérault de la laïcité, pas de Bum, vainqueur d’un patronat exploiteur et héraut d’une France populaire, pas de De Gaulle vainqueur du facisme et héraut d’une république forte et morale. Nous n’avons que des politiciens, c’est comme ça, pas de grands projets, pas de ligne droite, pas de hauteur de vue, pas de valeurs fortes, c’est ainsi, au FLN, comme au PACS. D’ailleurs ils se ressemblent tous, clonés, caste unisexe.

Ce dont on peut se réjouir c’est que ces politiciens, qui vont quand même un peu gérer les affaires courantes durant cette mandature, tant bien que mal, des fois pas trop mal, des fois pas très bien, avec un peu de cailloux dans les chaussures et de poivre dans les bonbons, entre copains politiciens, c’est qu’aucun n’a remporté un avantage décisif sur les autres, ni du côté de Kanaky, ni chez les « loyalistes », c’est qu’ils sont tous obligés de composer et d’additionner leurs médiocrités, ce qui en relève un peu la fadeur et la consistance.

Parce que donner le pouvoir absolu à un vrai capitaine, ok, mais livrer la barre et toutes les commandes à un médiocre mousse politicien, bonjour !