BRÈVES DU 30 JUILLET

jodar-nouvelle-caledonie-ustke_407008

USTKE SECTION GAZA

Jodar a beau avoir été massacré par la vie et ses anciens copains, l’USTKE poursuit son idylle avec la Palestine et vient d’annoncer son soutien aux Palestiniens et une manif pour demain. USTKE, PT, Kanaky, Califat islamique mondial, même combat ?
Décidément oui, je suis sioniste !

L’APOLITIQUE EST UN ENGAGEMENT

Victor_Hugo-403x330

Si l’apolitique se démarque d’abord et radicalement de toutes les stupidités et indignités de la politique politicienne, l’apolitique ne reste pas pour autant sur le banc de touche. Il s’engage pour le modernisme, la liberté, le progrès et l’humanisme.

L’apolitique rejette et dénonce donc tout ce qui réduit, soumet et asservit la lucidité de chacun, sa liberté individuelle, la fierté de la personne, sa pensée originale, sa capacité de choisir. Est donc pointée et rejetée toute abdication de son indépendance pour se soumettre à des partis et gourous politiques, à des sectes et chapelles, à des loges occultes, à des systèmes, à des catéchismes, à des équipes, à des champions, à des stars, à des modes abêtissantes, à des fans clubs etc… Enfin tout ce qui rend clone, clown et con.

Mais l’apolitique s’engage pour toutes les valeurs que l’histoire judéo-greco-latino-chrétienne a fait éclore, l’humanisme laïque, les humanités, l’art et l’amour, la démocratie, et qui ont dégagé la personne humaine et sa liberté individuelle de la gangue grégaire, clanique, animiste et communautaire des premiers temps.
L’apolitique s’engage et défend cet héritage occidental source des Droits de l’Homme qui s’est mondialisé contre les stagnations, les régressions, les agressions qui veulent lui faire la peau. L’apolitique s’engage et défend l’homme et le peuple, c’est sa seule dimension, sa seule foi, sa seule loi. L’apolitique s’engage contre toutes les formes de fascisme et de dictature, toutes les formes de communautarisme, toutes les formes de superstition et de fondamentalisme, toutes les exploitations du peuple par les puissances de l’argent et par les ploutocrates, tous les mensonges, propagandes et manipulations du peuple et de l’opinion pour écraser l’homme sous l’argent, le pouvoir ou la religion.

Choisir entre le stalinisme et le fascisme, folie ! Choisir entre les dictatures arabes et les printemps islamistes, folie ! Choisir entre les Témoins de Jéhovah et le Grand Orient, folie ! Choisir entre le Real et la Juventus, folie ! Choisir entre le Medef et la Finc, folie ! Choisir entre le Rump et CE, folie ! Tout ça se vaut, ou plutôt tout ça ne vaut rien.

Se dresser pour la dignité de la femme et du peuple, pour tous les misérables et contre tous les esclavages, ici et partout, pour toutes les Fantine et contre tous les Thénardier, voilà le seul engagement qui vaille et qui le vaut bien !…

BERTHELOT : EMBOUTEILLAGES VERSUS COMMERÇANTS : LE TIROIR-CAISSE VA GAGNER

tiroir-caisse
« C’était l’un des derniers grands projets de l’ancienne équipe municipale…Le plan de réorganisation de la circulation à Nouméa prévoyait la suppression du rond-point Berthelot pour fluidifier le trafic en entrée et sortie de la ville de Nouméa.

Un pont a d’ailleurs été construit pour relier le quartier de Doniambo à la Vallée du Tir. Un délestage qui incarnait l’espoir des automobilistes de ne plus subir les ralentissements aux abords du rond-point tandis que les riverains et les clients des commerces de Doniambo étaient invités à emprunter cette nouvelle voie …

Mais il y a un hic car la rue François Frey n’appartient pas au domaine public municipal mais au propriétaire du supermarché Magéco.. » NC1ÈRE

***

Mais qu’est-ce que c’est que cette foutaise ? La route serait à MAGECO !!! Déjà ça c’est gros. Et les expropriations pour cause d’utilité publique ?! c’est pour les chiens ou ils connaissent pas à Nouméa ?! Quoique… au pays du patron-boutiquier roi, « l’utilité publique » ils doivent pas connaître effectivement.

Ensuite, il est beau le changement de l’équipe « ça va changer »!!!… En fait de changement c’est les boutiquiers et petits patrons qui vont continuer à faire la loi dans la ville, et puis faut dire que l’exécutif de la ville c’est eux-aussi… suivez mon regard… Ce rond-point est un véritable barrage pour rentrer dans Nouméa, « On s’en fout ! de moment que ça nous ramène des clients » qu’ils disents les têtes de tiroir-caisse. Et puis eux les commerçants, ils s’en tape des embouteillages monstres pour entrer dans Nouméa, eux ils habitent en ville… qu’elle idée d’aller habiter ailleurs hein !…