ENTERREMENT COUTUMIER DES POISSONS DE GORO

109

Nous avons entendu dans les medias que les poissons « acidulés » par ValeNC à Goro seraient enterrés coutumièrement au même endroit où leurs parents avaient aussi été inhumés lors de la précédente catastrophique cosmique (sic, authentique) …

C’est marrant, mais quand même, on atteint là des sommets jamais conquis dans l’histoire de l’hypocrisie, du ridicule et du grotesque. Quelques litres de produit chimique dans la nature et c’est mille fois pire qu’AZF à Toulouse et que Bhopal, Tchernobyl, Fukushima réunis.

Cynthia Ligeard pleure toute les larmes de son corps sur 3 poissons et 2 crevettes, le courroux des politiques gronde contre les pécheurs (ou pêcheurs à l’acide) bien plus terriblement contre que celui de l’Éternel contre sodome et Gomorrhe, un feu vengeur ne va d’ailleurs pas tarder à tomber, les gars du Sud commencent à démonter l’usine.

Et là quoi ?! Un « enterrement coutumier » des poissons !!! Halte au rire !!! Pourquoi pas les momifier et les placer dans les grottes de la Féténaoué à Koumac, avec convoi funèbre spécial ?!

BIEN CHOISIR SON PRODUIT POLITIQUE

PRODUIT

(Les partis politiques nous prenant pour des clients et se vendant comme des produits, nous nous sommes tournés vers l’UFC-QUE CHOISIR pour savoir ce que nous pouvions raisonnablement acheter.)

Pour tous les produits made in Kanaky, attention ! ces partis ne respectent pas les normes européennes et les notices ne sont pas traduites. Évitez.

Pour la firme UCF le rapport qualité-prix est intéressant, la nouveauté des formes est tentante et les coloris sont tendance. Mais prenez garde, tous les tests en laboratoire n’ont pas été effectués, la cohérence des alliages n’est pas garantie, les nouveaux matériaux peuvent lâcher rapidement à l’usage, les couleurs risquent de passer au premier lavage.

La label FPU a toujours pour lui son côté vintage et rustique et il nous propose cette saison une gamme d’équipements renouvelée aux teintes flashy tout en gardant les recettes de base qui ont l’ont imposé dans le paysage. Le troisième âge reste fidèle à ses produits fétiches. Cependant sachez que la maison mère a déposé le bilan. Si la multinationale UC-arc-en-ciel ne reprend pas l’enseigne vous n’aurez aucune garantie et vous ne trouverez plus aucune pièce pour vos réparations. À vous de voir.

La marque CE ayant fusionné avec le groupe CGPME et la holding FINC, des compressions d’effectifs et des rentrées d’argent frais ont permis une politique d’offre de produits pléthorique et de prix cassés imbattables. Vous trouverez tout ce dont vous rêvez et la famille s’équipera de A à Z dans les grandes surfaces de la chaîne. Cependant, attention aux promotions mirobolantes et aux étiquettes séduisantes, si la quantité est là, la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Donc méfiez-vous.

L’entreprise familiale FN, qui ne compte plus qu’une usine et 5 employés, fabrique toujours ses articles à l’ancienne, estampillés 100% nationaux, assemblés à la main avec la légendaire rigueur scrupuleuse de la maison. Pas de surprise avec cette production traditionnelle, mais certes un peu difficile à porter aujourd’hui. Sachez pourtant que vos achats deviennent collector dès les premiers mois. Votre investissement ne sera donc pas complètement perdu.

La société Convergence s’est lancée récemment sur un marché déjà très encombré. Sa production attire néanmoins beaucoup les jeunes consommateurs par son look écolo et New Age et par sa stratégie de magasins open street. Les parents, souvent déçus par la dégradation en qualité des marchandises de la concurrence et par un suivi déficient, s’intéressent également aux nouvelles collections constamment renouvelée par un management très moderne et des campagnes publicitaires agressives empruntées à Benetton. La prochaine introduction en bourse de cette coopérative pourrait réserver des surprises.