PRONOSTICS POUR LE 11 MAI

pronostics

Un ami observateur nous a envoyé sa contribution. Nous saurons dimanche prochain à cette heure-ci la justesse ou l’approximation de son analyse. Cette prévision a le mérite d’exister et l’intérêt d’émaner d’un spécialiste totalement indépendant et lucide quant aux partis et aux acteurs politiques, ce qui est extrêmement rare et quasiment unique parmi les médias, les journalistes et les internautes.

Nous pensons qu’il est un peu généreux avec CE et un peu pingre avec l’UCF. Qu’en pensez-vous ? Nous verrons.

Mais ce qui nous intéresse surtout ce n’est pas tant ce dimanche soir que le lundi matin qui suivra. Imaginons, let’s imagine ! Province Sud (40) : CE=14, FPU=11, UCF=8, FLN=7 ; Congrès (54) : CE=13, FPU=9, UCF=6, FLN=26.

Quelles alliances ? Qui se maque avec qui ? Le FPU se remarie avecle FLN ? CE embrasse l’UCF ? L’UCF se réconcilie avec le FPU ? CE fait la coutume avec le FLN ?

MIXTURE POLITIQUE, ADMINISTRATION, AFFAIRES

mixt

Le mélange entre l’Administration, la politique et les affaires est particulièrement lourd et épais et l’odeur de cette mixture est particulièrement forte…

Des fonctionnaires et des cadres de l’administration entrent fréquemment en politique et se choisissent une écurie pour assurer et accélérer leur carrière, pour en garantir les acquis. Les politiques, inversement, sollicitent et font souvent appel à ces personnels des collectivités pour promouvoir leurs actions et embellir leurs listes électorales.

Les affairistes se maquent pratiquement tous avec des leaders politiques pour faciliter et doper leurs business. Les élus leur arrangent des coups et en retour se servent à leur pompe pour remplir le réservoir des partis et dorer leurs listes parfois un peu ternes.

L’ami de mon ami étant mon ami, les administratifs et les affairistes se croisent chez les politiques et sont amis aussi. Les premiers favorisent parfois directement les seconds, pour plaire aux décideurs et anticiper leurs demandes, pour une petite enveloppe aussi quelquefois, pour les deux par moments…

Et le peuple là-dedans ? Oh le peuple…