LISTE UNITAIRE NORD ou L’IRRÉEL DU PASSÉ

l-irreel-du-passe-de-michel-falempin

Doit-on utiliser le conditionnel présent ou le conditionnel passé, autrement le potentiel ou l’irréel du passé, pour dire » Calédonie Ensemble se grandirait en… » ou bien « Calédonie Ensemble se serait grandie en… » ?

Allez, une once d’espoir ! Donc, Calédonie Ensemble se grandirait en la jouant bon prince et grand seigneur et en accordant les autres places derrière Poadja aux autres formations loyalistes, sur la liste unitaire loyaliste du Nord. Toute la population non indépendantiste du pays apprécierait le geste et accorderait sa reconnaissance et son estime à ses auteurs : Poadja et les (le?) leaders de CE. CE en sortirait grandie et renforcée au détriment, probablement, des autres partis.

Cependant, puisqu’aux dernières nouvelles la liste concurrente de CE au Nord ne veut plus entendre parler de Poadja et ne veut qu’Euriboa en tête de liste, il vaut peut-être mieux reformuler :

Calédonie Ensemble se serait grandie en la jouant bon prince et grand seigneur et en accordant les autres places derrière Poadja aux autres formations loyalistes, sur la liste unitaire loyaliste du Nord. Toute la population non indépendantiste du pays aurait apprécié le geste et aurait accordé sa reconnaissance et son estime à ses auteurs : Poadja et les (le?) leaders de CE. CE en serait sortie grandie et renforcée au détriment, probablement, des autres partis.

C’est plus triste comme ça, mais plus beau aussi, ton mélancolique, le charme des illusions perdues du Grand Nord… Ah le romantisme des Nordistes !

PATRIMOINE? REVENUS ? DEMANDONS-LEUR DES COMPTES AVANT DE LEUR CONFIER LES CLÉS DU PAYS

1027097497_ID7366618_e42mort_092253_H3NT56_0

Au sujet des écarts vertigineux de richesse entre les citoyens d’une même société, et en particulier de la société calédonienne, il nous semblerait logique et même indispensable, avant ces élections cruciales que sont ces dernières provinciales des accords, que chaque candidat, chaque membre de cette classe professionnelle et même caste politique qui se renouvelle si peu, publie sa déclaration de patrimoine et de revenus.

Les Calédoniens, pour la première et dernièrefois, vont donner les manettes du pays et de leur destin, sans possibilité de retour en arrière, à des femmes et à des hommes, qui pourront en faire ce qu’ils veulent, sans avoir à leur rendre des comptes. Quand ils auront les clés de la voiture-Calédonie, ils oublieront les électeurs, les supporters, ils conduiront comme ils veulent, ils pourront rouler comme des dingues, changer de direction brutalement sans rien demander, braquer violemment, se disputer le volant et les pédales, freiner sauvagement, accélérer follement, rentrer dans les trous et les obstacles, jeter la Calédonie au ravin, faire des tonneaux, se crasher contre les murs et les autres véhicules, ou même… donner ou vendre l’auto-calédonie à n’importe qui avant qu’elle ne soit démolie. Ils ne nous consulteront plus, ils ne nous écouteront plus, ils ne nous regarderont plus.

Demandons-leur des comptes avant. Ont-ils le permis ? Sont-ils assurés ? Sont-ils endettés ? Sont-ils solvables ? Sont-ils achetables ? Quel est leur patrimoine, quelles sont leurs parts de sociétés et quels sont leurs revenus ?

PENDANT CE TEMPS-LÀ, DES LOYALISTES ABSENTS MAIS TRÈS SECOUÉS

dupont

 Pendant que les indépendantistes se respectent dignement et s’unissent intelligemment, les loyalistes sont absents et quasiment portés disparus voire perdus. Notre pendule indique cependant qu’ils doivent être dans un endroit très agité, genre on se rentre dedans et on se tamponne ou on se tient par le collet et on se secoue comme des sourds. Caton dégueule sur Cynthia Ligeard comme d’habitude ce matin, CE bave sur le Rassemblement et son bilan, lequel vomit sur « l’imposteur » et « l’homme dangereux ». L’Union-Mouvement Populaire crache sur les deux autres mousquetaires pour ne pas faire de jaloux.