OBJECTIVITÉ ou LA FORMIDABLE LIBERTÉ D’ESPRIT DES MILITANTS

10006606_1397130267231548_6606848911470395055_n

OB-SERVATEUR, OB-JECTIF, OB-JECTION versus OB-TUS, OB-STINÉ, OB-STRUÉ

Ne cherchons pas à embrigader les observateurs dans un camp ou dans l’autre, même si la neutralité et la lucidité sont souvent détestées et rejetées sur la scène locale. Le démarrage de campagne avec ces 2 têtes de liste n’est ni mauvais ni ridicule et ne suscitera pas globalement un rejet populaire, c’est factuel. La suite sera peut-être moins bonne, des couacs sont possibles, la réplique adverse peut être excellente : nous l’observerons et nous le dirons, sans propagande et sans dénigrement.

10007015_1397135417231033_3001653739764711105_n

La chose politique en Nouvelle-Calédonie c’est un peu comme la Méduse. Elle est tentaculaire, on doit se laisser prendre dans ses bras mais on ne doit pas regarder et observer son visage sous peine d’être transformé en pierre, pétrifié en socialiste, figé en indépendantiste, calcifié en partisan de l’un ou l’autre des leaders locaux.

1609824_1397138563897385_7946567736308723488_n

Les leaders politiques imaginent qu’ils ont implanté un bouton rouge et un bouton vert quelque part dans la tête de leurs sympathisants, partisans, militants, électeurs et qu’il suffit de pousser l’un ou l’autre pour déclencher chez eux tantôt des réflexes de chien aboyeurs et mordeurs tantôt des réflexes de toutou caressants et lécheurs.
L’observation et l’exercice de la lucidité libère de ces boutons importuns autant qu’un bon dermato libère des indésirables boutons de la peau.

10255300_1397146867229888_2784689433837402929_n

Cette docilité, cette servilité, cette cécité, assez communes et répandues, quant au monde et à la classe politiques ont des racines qui remontent au-delà du parti unique et la toute puissance de Jacques Lafleur. L’histoire du pays, son peuplement et son développement économique, fort différents en métropole et dans les autres outre-mer, expliquent en grande part cette soumission militante et cette obéissance aveuglée.